Dix conseils pour un bon entretien des roulements

Qu'est-ce que les horloges, les skateboards et les machines industrielles ont en commun? Ils s'appuient tous sur des roulements pour maintenir leurs mouvements de rotation fluides. Cependant, pour assurer la fiabilité, ils doivent être entretenus et manipulés correctement. Cela garantira une longue durée de vie des roulements, évitant ainsi de nombreux problèmes courants pouvant entraîner une défaillance des roulements et des temps d'arrêt coûteux. Ici, Wu Shizheng, directeur général du fournisseur spécialisé de roulements, JITO Bearings, explique dix conseils pour un entretien optimal des roulements.

03

1. Manipulez et stockez correctement
Pour éviter que des contaminants tels que l'humidité, la poussière ou la saleté ne pénètrent dans le roulement, ils doivent être manipulés et stockés correctement. Premièrement, les roulements doivent être stockés horizontalement dans leur emballage d'origine dans un environnement propre, sec et à température ambiante. Lorsque les roulements sont manipulés inutilement, par exemple, si leurs enveloppes sont retirées prématurément, cela peut les exposer à la corrosion ou aux contaminants. Les roulements sont des composants délicats et doivent être traités avec soin. En tant que tel, les composants qui ont été abandonnés ne doivent pas être utilisés car cela pourrait entraîner une défaillance prématurée.

2. Utilisez des outils spécialisés
De plus, un équipement approprié doit être utilisé lors de la manipulation des roulements. Les outils qui ne sont pas spécialisés pour une utilisation pendant le processus de montage et de démontage des roulements peuvent causer des dommages, des bosses et une usure inutiles. Les extracteurs de roulements ou les appareils de chauffage par induction, par exemple, sont conçus spécifiquement pour les roulements.

3. Vérifiez le boîtier de roulement et l'arbre
Inspectez l'état physique du boîtier et de l'arbre avant de monter le roulement. Utilisez un chiffon doux pour essuyer les surfaces avant de vous familiariser avec la méthode de montage appropriée.

4. Montez correctement
Vous devez utiliser la bonne méthode lors du montage de vos roulements et cela varie en fonction du type de roulement et du type d'ajustement. Les bagues à roulement à billes radiales peuvent être montées avec une variété d'ajustements, des ajustements coulissants aux ajustements serrés, en fonction du type de charge, de la vitesse et des niveaux de vibration. L'application d'une pression sur la mauvaise bague lors du montage peut endommager les éléments roulants. De même, des ajustements trop lâches ou trop serrés, une mauvaise finition des sièges de palier ou des arbres ou des logements ronds doivent également être évités.

5. Optimisez votre lubrification
L'une des principales causes de défaillance des roulements est l'échec de la lubrification. Cela comprend l'utilisation d'un lubrifiant incorrect, ainsi que l'utilisation d'une lubrification trop ou pas assez. Le bon lubrifiant est choisi en tenant compte des conditions environnementales, de la température, de la vitesse et de la charge. Un spécialiste des roulements sera en mesure de vous conseiller sur une combinaison de lubrification appropriée et pourra contrôler la lubrification des roulements à quelques milligrammes. Ainsi, si vous avez besoin d'un remplissage de graisse faible, normal ou élevé, vous serez en sécurité en sachant que votre lubrification ne posera pas de problèmes plus tard.

6. Évitez les températures en dehors de la plage du roulement
Si un roulement en acier est chauffé au-dessus de la limite pour laquelle il est conçu, cela peut déformer ou ramollir de façon permanente le matériau du roulement, entraînant une capacité de charge réduite et une défaillance de l'équipement. Le choix d'un roulement adapté à votre plage de température de fonctionnement est la première étape. Lors de l'entretien régulier, faites attention à la décoloration des anneaux, des éléments roulants et des cages, car cela pourrait indiquer une surchauffe. Cela peut être le résultat de températures de fonctionnement excessives et d'une mauvaise lubrification et nécessite votre attention rapidement.

7. Dans la mesure du possible, éviter la corrosion
La corrosion est l'ennemi naturel des roulements. Au fil du temps, si les roulements sont exposés à l'humidité, de la corrosion se produira. Cela peut entraîner la pénétration de rouille dans le chemin de roulement et, en fin de compte, une défaillance prématurée des roulements et de l'équipement. Le port de gants garantira que la transpiration ou d'autres liquides ne pénètrent pas dans le roulement. Lors de la conception spécifique pour les environnements corrosifs, il est essentiel de sélectionner le bon roulement. Par exemple, opter pour un roulement en acier inoxydable 316 avec joints est souvent un bon choix dans les environnements marins ou chimiques.

8. Choisissez votre remplacement avec soin
Si un roulement atteint la fin de sa durée de vie, remplacez-le par un roulement de qualité identique ou supérieure à l'original. Une alternative de mauvaise qualité sera plus susceptible de tomber en panne et pourrait entraîner des pannes d'équipement plus coûteuses à long terme.

9. Suivi
Il est rare qu'un roulement tombe en panne sans aucun signe d'avertissement. Un bruit excessif ou une augmentation des vibrations ou de la température peut être le symptôme d'un problème plus profond. Si un roulement présente des anomalies de fonctionnement, il doit être surveillé de plus près.

10. Faire appel aux experts
Enfin, en cas de doute, demandez l'aide d'un expert. Un spécialiste des roulements sera en mesure de vous conseiller sur la meilleure méthode de maintenance pour votre application spécifique et pourra vous aider à diagnostiquer tout problème de roulement. Cela peut être aussi simple que d'envoyer vos roulements problématiques à des experts, qui inspecteront et relubrifieront vos roulements si nécessaire.


Heure du Message: 04/03/2021